Méthodes de prise en charge

Ma pratique intègre différentes perspectives, et s’épanouit dans différents domaines.
À mon sens, la psychologie clinique doit autant soigner les troubles qu’aider à apprendre à être heureux. Il m’a fallu m’inspirer de différentes théories et techniques pour pouvoir offrir des outils adaptés à cette vision globale du travail thérapeutique.

Mes patients sont âgés d’au moins 6 ans. Je reçois mes patients seul(e)s, en couple ou en famille.

Les Thérapies Cognitives et Comportementales (TCC)

  • Leur efficacité est testée scientifiquement, et les méthodes modifiées en fonction des nouveaux résultats.
  • Elles utilisent 3 types de méthodes :
  • cognitives : elles concernent l’esprit du patient, sa vision des choses, de lui-même, du monde.
  • comportementales : elles font référence à tous les actes accomplis : ce que l’on dit, fait mais également les comportements d’évitement.
  • émotionnelles : celles-ci sont plus centrées sur les émotions, leur acceptation, des techniques de méditation et de relaxation…

Le recours aux TCC est recommandé par l’INSERM (Psychothérapie, 3 approches évaluées – 2004) pour traiter :

  • L’ensemble des troubles anxieux et dépressifs : dont les Phobies, les Attaques de panique, les Troubles Obsessionnels Compulsifs, le Stress Post-Traumatique,  le Trouble Anxieux Généralisé.
  • Les Troubles de la personnalité
  • Les Troubles du Comportement Alimentaire et les addictions dans la prévention de la rechute

J’ai pour ma part de l’expérience dans la prise en charge de l’ensemble d’entre eux grâce à la diversité de mon parcours.

Au-delà des aspects thérapeutiques, ces méthodes aident au quotidien dans :

  • La gestion des émotions (colère, frustration, peur,…)
  • La gestion optimale du stress
  • L’amélioration de l’estime de soi
  • Le troc du perfectionnisme, auto-limitant et destructeur à long terme, contre des méthodes plus saines et efficaces.

La Psychologie Positive

  • C’est la science qui explore le bonheur et les forces humaines. Contrairement aux branches plus conventionnelles de la psychologie, elle n’est pas réparatrice. Il ne s’agit pas ici d’aller « moins mal » mais mieux.
  • Son objectif est l’épanouissement ou le fonctionnement optimal des individus, des groupes et des institutions.

Cette discipline regorge d’outils participant à :

  • L’exploration de nos forces et de notre potentiel (intellectuel, social, spirituel, artistique, sportif…)
  • Une amélioration générale ou ciblée des relations, de l’estime de soi et de l’épanouissement
  • Développer l’intelligence émotionnelle, la persévérance, la motivation, la créativité…

La Thérapie de l’Acceptation et de l’Engagement (ACT)

  • Elle non plus n’est pas réparatrice, se veut plutôt ancrée dans l’épanouissement.
  • Elle vise à développer une vie plus riche et pleine de sens, en alignement avec nos valeurs personnelles profondes.

Elle permet de participer à :

  • Un épanouissement global
  • La gestion d’évènements douloureux voire traumatiques
  • L’acceptation de soi, socle de l’épanouissement personnel, interpersonnel, social
  • La mise en place de changements difficiles